Le CNGA

• prend acte des perspectives de sortie de crise pour la Recherche,

• s’inquiète du peu de place réservé à l’Education dans le discours de politique générale du Premier Ministre devant le Parlement,

• espère que le « Miroir des débats » (synthèse Thélot) ne sera pas un miroir aux alouettes,

• attend du nouveau Ministère qu’il propose une Loi d’orientation courageuse qui corrige les effets néfastes de celle de 1989.