Le CNGA

  • - s’inquiète de la tournure prise par les événements liés au vote de la Loi d’orientation sur l’avenir de l’Ecole, les manifestations lycéennes allant jusqu’à l’occupation d’établissements, voire à la séquestration de personnels ;
  • - déplore que l’absence de concertation du Politique avec les professionnels de l’éducation ait abouti à ces dérives inadmissibles en démocratie ;
  • - attend du gouvernement qu’il assume ses responsabilités et assure la sécurité des personnels et des lycéens.