S’insurgeant contre le projet d’introduction dans le bac STG (Sciences et technologies de la gestion) du contrôle continu comme modalité d’évaluation de l’épreuve pratique (coefficient 5) et des épreuves de LV 1 et 2 (Coefficient 3), le CNGA s’associe à la déclaration unitaire des associations de professeurs spécialistes co-signée par des syndicats d’enseignants.