Le CNGA-CGC se réjouit, comme le Premier ministre, du projet d’accord interprofessionnel sur la sécurisation de l’emploi du 11 janvier 2013, accord signé par trois organisations syndicales, dont notre confédération la CFE-CGC. Cet accord prévoit entre autres la généralisation d’une couverture complémentaire des frais de santé à l’horizon 2016.

Le CNGA-CGC espère que le gouvernement et particulièrement notre ministre de la Fonction publique ou notre ministre de l’Education nationale, appliqueront cette mesure aux fonctionnaires et particulièrement aux agents de l’Education nationale.

Le CNGA-CGC s’offusque toujours de la déficience de la médecine du travail dans l’Education nationale. Et il rappelle une de ses revendications sociales : la suppression du jour de carence pour les fonctionnaires ou comme cela est le cas pour les cadres dans les moyennes et grandes entreprises, un jour de carence pris en charge par l’employeur, c’est–à-dire l’Etat pour les professeurs, cadre A de la Fonction publique d’Etat.