Le CNGA a pris connaissance de l'appel à manifester le 7 février contre le CPE (Contrat Première Embauche) lancé par des organisations syndicales de professeurs, d'étudiants et une union de lycéens.

Le CNGA s'interdit de se prononcer sur une mesure politique dont le but annoncé n'est pas lié à l'organisation des établissements scolaires.

Au nom du respect de la neutralité nécessaire à la paix scolaire, le CNGA dénonce, en revanche, l'appel lancé aux lycéens par l'UNL qui les invite à se réunir dans l'enceinte des lycées pour "construire la mobilisation ".

En conséquence, il condamne fermement les actions au sein des établissements et n’appelle pas à manifester le 7 février.