CNGA

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Rémunérations

Fil des billets

mardi 20 mars 2012

UA N°329 - Mars 2012

Charger l'UA au format pdf

Sommaire

Lire la suite...

mardi 6 décembre 2011

Journée d'action du 13 décembre 2011

Le CNGA vous invite à vous associer à cette journée d'action intersyndicale.

mardi 29 novembre 2011

UA N°327 - Décembre 2011

Charger l'UA au format pdf

Sommaire

Lire la suite...

mardi 22 novembre 2011

Mesures de rigueur

Après nous avoir imposé un jour de carence par arrêt de maladie, le Gouvernement persiste dans son désir de faire des économies sur le dos des fonctionnaires.

Un nouveau projet ministériel prévoit la suppression des promotions au choix et au grand choix pour ne garder que les promotions à l’ancienneté jusqu’en 2015 ce qui pénalise une fois de plus notre pouvoir d’achat.

Face à toutes ces mesures d’austérité, le CNGA ne veut pas encourager ses adhérents à faire grève et perdre de ce fait 1/30ème du traitement mensuel.

Ainsi, les 13 et 15 décembre 2011, le CNGA incite donc ses adhérents « sans élèves » à se joindre aux mouvements de protestations syndicaux.

mardi 15 novembre 2011

Justice sociale ?

Le gel du point d’indice entraîne la stagnation de notre traitement. L’augmentation des cotisations pour pension civile entraîne une baisse de ce même traitement depuis janvier 2011 (et se poursuivra en 2012, 2013…), alors que les prix augmentent actuellement au rythme annuel de 2,3%...

Le gouvernement maintenant envisage d’instaurer un jour de carence (sans traitement), pour nos futurs arrêts maladies afin de nous aligner sur le privé, justice sociale oblige ! Signalons que de nombreux salariés du privé avec une certaine ancienneté et/ou une convention collective, les cadres notamment, ne sont pas concernés par ces jours de carence. Le CNGA espère qu’il en sera de même pour les professeurs, cadres A de la Fonction publique d’Etat.

Le CNGA souhaite aussi que le gouvernement aligne la bonification par enfant pour la retraite de nos collègues fonctionnaires sur celles des mères de famille travaillant dans le privé (6 mois maximum dans la Fonction publique contre 2 ans dans le privé) :justice sociale oblige !

mardi 15 février 2011

Lettre ouverte

Lettre ouverte à Monsieur le Recteur de l’Académie de Créteil - 11 février 2011

Objet : modalités de la formation des professeurs de STI

Monsieur le Recteur,

Le Bureau National du CNGA CGC tient à attirer votre attention sur deux faits qu’il juge particulièrement déroutants, faits qui se sont déroulés dans l’Académie de Créteil.

Lire la suite...

jeudi 15 juillet 2010

UA N°320 - Juillet 2010

Charger l'UA au format pdf

Sommaire

Lire la suite...

mardi 30 mars 2010

Revalorisation des enseignants ?

Le CNGA salue la prouesse de communication du ministre de l’Education nationale : il semble bien que l’opinion commune a intégré que « les profs sont augmentés ».

Il rappelle
- que 170 000 enseignants dont le salaire est « revalorisé » sont loin de représenter un quart des enseignants (qui sont 860 000) ;
- que dès la prochaine rentrée, les néo-titulaires commenceront leur carrière une année plus tard que leurs aînés : une année supplémentaire sans rémunération, une année de plus pour accéder à la retraite ; et ils gagneront, en fait, en première année ce que gagnaient leurs prédécesseurs dès qu’ils étaient titularisés…
Opération blanche bien vendue !
- que les collègues actuellement aux 5ème et 6ème échelons bénéficieront, en fait de revalorisation, d’une aumône insultante ;
- que ceux qui sont au 7ème échelon et suivants n’auront rien, alors que beaucoup d’entre eux sont déjà, comme les futurs néo-titulaires, à «bac+5» ;
- que tous les professeurs, quel que soit leur échelon, voient leurs tâches se multiplier, leurs conditions de travail et de sécurité se dégrader ;

Enfin, le CNGA dénonce l’arnaque ministérielle sur le taux de rémunération des heures supplémentaires : désormais, elles ne seront plus indexées que sur la valeur du point d’indice. Aujourd’hui, elles bénéficient également des éventuelles augmentations indiciaires des 1er et dernier échelons. Pour augmenter les jeunes collègues, changer le mode de calcul d’heures supplémentaires de plus en plus nécessaires étant donné le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, salut l’artiste !

vendredi 15 janvier 2010

UA N°317- Janvier 2010

Charger l'UA au format pdf

Sommaire

Lire la suite...

mardi 17 novembre 2009

Nouvelles grilles indiciaires

Le CNGA

- dénonce le simulacre de revalorisation du début de carrière des enseignants : les futurs néo-titulaires, recrutés à bac + 5 toucheront, en fait, le salaire qu’ils auraient touché après un an de carrière dans le système actuel où les enseignants sont recrutés à bac + 4. Les salaires de début de carrière demeureront donc notoirement insuffisants ;

- s’indigne qu’une fois de plus, rien ne soit prévu pour les enseignants en fin de carrière alors que précisément, les carrières s’allongent !

- page 2 de 4 -